Le quartier du Hédas est situé au fond d’un ravin, au nord de l’éperon rocheux sur lequel est bâti le château. Il s’agit du plus vieux et d’un des plus animés quartiers de Pau. Il tire son nom du cours d’eau qui creusa le ravin, Le Hédas, affluent du Gave de Pau, aujourd’hui invisible.
La présence d’eau est à l’origine du développement de cette partie de la ville qui constitue le bourg historique de Pau. En effet, jusqu’à la révolution, la fontaine du Hédas était le seul point d’eau de la ville. Le ruisseau a également permis le développement de nombreuses activités : tanneries, abattoirs, gravières, tuileries, … Les travailleurs se sont naturellement installés dans le même secteur, à flancs de ravin puis sur les hauteurs. Cependant, certaines de ces activités dégageaient une telle puanteur et drainaient tant de déchets que le Hédas a fini par être canalisé et enseveli, ne servant plus que d’évacuation des eaux usées.
A partir du XIX siècle, la transformation de la ville en station climatique, accentua les clivages sociaux en cantonnant les populations modestes en contrebas de la ville, tandis que se développaient sur le promontoire du château, face à la chaîne des Pyrénées, des quartiers bourgeois. La topographie très encaissée du Hédas, a permis de soustraire à la vue des saisonniers, ce quartier populaire et mal famé. Ainsi, bien que situé au centre de la ville, le Hédas semble toujours isolé.
On y accède par des rues étroites et escarpées, des escaliers à ciel ouvert ou des passages couverts. Quatre ponts enjambent le quartier, une porte dans les remparts donne accès au château.
Géraldine

 

Adresse

Adresse:

Passage Parentoy, Pau

GPS:

43.296654, -0.37167299999998704