On ne peut pas visiter Saint-Malo, la « cité corsaire », sans se promener au moins une fois sur ses remparts ! Long de 1, 75 km et composé de granit, cette muraille entoure la vieille ville, dite intra-muros, et a été construite à partir du 12è. s. puis restaurée au 17è. s.  Leur hauteur est de 50 m environ. Les remparts sont ouverts au public et à n’importe quel moment.

Si on se balade, côté mer, on a de très belles sur les plages et les forts. A marée haute ou marée basse, l’atmosphère est différente. On peut observer les forts et bastions qui ont défendu la ville : le Fort National et le Fort du Petit-Bé, construits par l’ingénieur architecte militaire Vauban. Egalement la colline du Grand-Bé où repose l’écrivain français Châteaubriand.

Le long de la balade, on pourra voir des goélands voler un peu partout et la statue du fameux corsaire, Robert Surcouf, qui pointe du doigt ses ennemis les anglais, du navigateur Jacques Cartier qui a découvert le Canada et Dugay-Trouin, officier de Marine. Ces trois hommes célèbres font la fierté de Saint-Malo. Si le temps le permet, on peut même y voir depuis Saint-Malo, la plage et les villas de Dinard. On aura une vue sur les rues de Saint-Malo, les grosses maisons en granit, les boutiques et restaurants, l’ancien château converti en hôtel de ville, les bassins portuaires, la gare maritime et les grands bateaux rentrant îles britanniques.

Le tour des remparts fait, on pourra descendre voir la ville intérieure regorgeant de crêperies et boutique de produits bretons et partir à la plage visiter les forts.

Une anecdote qui a valu à Saint-Malo le titre de ville imprenableLes Anglais ont attaqué Saint-Malo 4 fois et n’ont jamais réussi à faire tomber la ville. Le 29 novembre 1693, les Anglais ont envoyé un bateau chargé d’explosifs pour faire exploser les remparts. Les Anglais ont été surpris par la puissante marée. Leur bateau a dévié de son trajet et a explosé contre un rocher, provoquant un seul mort côté Saint-Malo (un chat) mais chez les Anglais ce fût un massacre.
C’est également pour cela qu’à Saint-Malo, il y a une rue qui s’appelle la rue du chat qui danse.

Saint-Malo Voir l'album photos

Adresse

Adresse:

Saint-Malo

GPS:

48.649337, -2.025673999999981

Téléphone :